060507


au septième jour du cinquième mois de la sixième année
nous avons grace à l'ami anglais grand amateur de vin
et d'astres lointains, pu contempler les anneaux
de Saturne, puis Jupiter et ses satellites et puis
la Lune de très très près (: .

Commentaires

1. Le lundi 8 mai 2006, 14:06 par Mafalda

Merci d'afficher chaque jour une image, une figure, ça m'parle bien...
Continuez en tous cas !
Mafalda

2. Le mardi 9 mai 2006, 01:41 par vlad@matthieu

ouais et bah c'est pas dans le quinzieme arrondissement de paris qu'on pourrais voir des étoiles, tous les soirs le ciel est gris...bref merci de nous montrer ton unique étoile

3. Le mardi 9 mai 2006, 03:41 par Koomo

C'est une bonne etoile j'espere...

4. Le mardi 9 mai 2006, 05:09 par matthieu

avec un peu de chance (:

Malfada c'est un plaisir que d'attirer votre attention. J'aime beaucoup le "continuez", j'ai l'espoir qu'il s'adresse aux 3 frères... hum

Vlad le ciel est une épouvante à Los Angeles aussi, je pense pire que à Paris.
mais Saturne et Jupiter sont de grosses étoiles très brillantes. C'est étrange de pouvoir contempler cette réalité si distante.

5. Le mardi 9 mai 2006, 11:13 par Enkidu Pi

ça change nos échelles des distances... et nous replace un peu dans l'Univers... 'spèce de banlieusard que nous sommes...

6. Le mardi 9 mai 2006, 18:47 par vlad@matthieu

ça nous rend objectifs, nous fait prendre du recul ?
oui Saturne et Jupiter sont des étoiles très froides.
Tu es bien pessimiste à propos de LA en ce moment Matthieu, que se passe-t-il de si grave ? Scharwzi fait des siennes ou il y a un pic de pollution ?

7. Le mardi 9 mai 2006, 19:40 par matthieu

nan il fait simplement moche, tres gris et Los Angeles perd alors un de ces grands interets :)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet