Davidovitch


Admirable flexion du genou, incomparable partenaire d'escapade.
David dans les traces de Depardon, a White Sands


Commentaires

1. Le mardi 27 février 2007, 09:47 par Enkidu Pi

Le noir et blanc, c'est définitivement la classe!
c'est normal l'horizon au milieu pour la deuxième photo? non mais je dis ça, je ne dis rien, et puis je ne m'y connais pas et puis enfin bref pardon tout de même.

2. Le mardi 27 février 2007, 10:39 par Antoine

L'horizon s'ouvre et les deux gones cavalent plein est. Cela mérite du texte, des pages reliées et des tirages papier, dans la ligne de Raymond.

3. Le mardi 27 février 2007, 10:59 par Déserts

Elle a dit finalement, je brûle de tout savoir
Et j'ai dit viens t'asseoir dans la cabane du pêcheur
Y a sûrement de la place pour deux !
Cette route ne mène nulle part
Alors...

4. Le mardi 27 février 2007, 19:46 par arrakis

c'est vrai que ca fait Depardon...j'adore ce photographe, un de mes maîtres :)
encore une belle photo en tout cas

5. Le mercredi 28 février 2007, 19:26 par matthieu

pas de probleme Enkidu... L'horizon au milieu ? hummm voyons voir.
Il y a une regle qui dit qu'il ne faut pas mettre l'horizon au milieu, ou quelque chose dans le genre, non ? Bah en fait la, je trouve que ca s'accordait pas mal avec le calme froid et silencieux de l'endroit. Ca me renvoyait a l'idee d'un calme constant, donc j'ai use de l'horizon pour trace une belle constante au milieu... Explication a la gomme... d'accord mais c'est la seule que j'ai.
Arrakis, Depardon a aussi fait une serie a white sands il me semble.

6. Le lundi 5 mars 2007, 09:28 par Coccinelle

Belles images.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet