Pumari Kish

Yannick et Christian nous ont passé un coup de fil depuis leur bivouac dans la face sud du Pumari Kish (7350 mètres). Malheureusement il s’agissait d’un message. On a raté l’appel. En 2003, ils avaient été contraints de faire demi-tour à 6950 mètres à cause des nombreuses chutes de neige et des gros risques d’avalanches. Yannick est en ligne (il faut imaginer un Yannick au souffle court et à la voix enjouée), ambiance…

Salut, salut,

On vous appelle depuis le bivouac. On est parti directement pour notre voie au Pumari Kish après avoir passé deux jours au camp de base. Là on en est à notre troisième bivouac à 6600 mètres et on attaque plus ou moins les difficultés, celles où on s’était arrêté en 2003. Tout va bien, on n’est pas super acclimaté donc on va doucement. En tout cas il fait grand beau et apparemment ça va continuer un peu, alors inch’alla, on espère être au sommet dans deux trois jours.

Voilà, je vous embrasse et Christian se joint à moi. On vous rappelle demain soir.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet