trois fils

Commentaires

1. Le dimanche 2 décembre 2007, 12:13 par Antoine

Rien de tel pour faire venir une saleté d'argentin direct de Barcelone que de lui envoyer des vers de son poète préféré.

2. Le dimanche 2 décembre 2007, 23:36 par ?

Rien de tel, que la branlette

3. Le lundi 3 décembre 2007, 09:29 par georges

rien de plus facile que l'anonymat.

La bise.

4. Le lundi 3 décembre 2007, 10:15 par Antoine

La bête est là, tapie dans l'inquiétant marigot qui lui sert de couche. Heureusement nous sommes lundi et il va pouvoir ébrouer les vestiges de son émotion en allant consulter les résultats sportifs.

5. Le lundi 3 décembre 2007, 10:21 par matthieu

bouffon du dimanche
aigri du lundi

6. Le lundi 3 décembre 2007, 12:34 par Koomo

Joutons...

7. Le lundi 3 décembre 2007, 13:41 par 'ZED

Je déteste les poètes sûrs de leur mort et fiers de l’être.
Du moins aujourd’hui, à 13h40.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet