lundi 10 décembre 2007

Petra



mardi 4 décembre 2007

EDF GDF et la soupe a la courge

Hier soir nous n'avions plus de lait. Au mousquetaire du coin j'ai pris deux bouteilles de lait entier, celles avec le capuchon rouge. Arrivé a la caisse sans monnaie j'ai complété cet achat par une bouteille de l'un des pires scotchs que l''on puisse trouver en vente libre. Un label noir du Johnny marcheur. J'étais de méchante humeur et pensais annihiler cet état a coup d'orge écossais.
Nous avons commencé la partie de "treize vietnamien" en même temps que la bouteille, vers vingt deux heures. Six heures plus tard, la bouteille est vide, notre soif a peu près calmée et sur soixante dix neuf parties j'en ai perdu quarante et une.

Ce matin j'ai vaguement entendu la sonnette, pas assez insistante, insuffisamment appuyée elle ne m'a pas sortis de cette trouble léthargie. Quelques heures plus tard, au réveil je constate que l'électricité est coupée. Purement, simplement et sans le moindre signe avant coureur. L'abonnement du précédent habitant n'avait toujours pas été résilié, les factures impayées et notre contrat toujours pas démarré. après avoir passé quatre vingt dix minutes dont quatre vingt cinq de patience au téléphone j'apprends que même si il n'y a aucun problème pour enregistrer nos coordonnées bancaires en un clin d'œil, "ils" ne rétablirons le service que le treize décembre.

Dix jours sans électricité, ni chauffage, ni eau chaude. Quoi de plus normal en deux mille sept ?

Remarquez que j'ai l'habitude, pour l'ouverture du gaz il avait fallu patienter quinze jours avant de pouvoir se laver a l'eau chaude. A Paris. En deux mille sept.

C'est drôle, nous nous éclairons a la bougie et j'écris cette petite note sur mon carnet de papier. La maison est assez silencieuse, il n'y a pas Miles Davis, Plastikman ou Abbey Lincoln qui d'habitude habitent les soirées.
Ce qui est plus ennuyeux c'est qu'il y a cette exposition en préparation, que dans cette maison vit une fillette de dix ans a qui nous sommes en train d'apprendre a se laver, que nous sommes au mois de décembre sans chauffage puisque même si le gaz est la, la chaufferie ne fonctionne pas sans le concours d'électricité de france.

A part ça tout va bien, même si je ressens que le pays de france a le visage qui se déforme en une grimace de plus en plus effrayante.

dimanche 2 décembre 2007

théoriquement


à la maison

vendredi 26 octobre 2007

Ogers


have layers
traitement croisé C41 dans E6

samedi 13 octobre 2007

M8


5 octobre.

lundi 3 septembre 2007

e la nave va


Ca y est !!! Depuis le 5 decembre j'etais en ballade, profitant de la generosite chamoniarde, parisienne, de los angeles, seattle, philadephienne, jurassienne, londonienne, majorquaine ou san franciscaine, mais sans chez moi.
Aujourd'hui nous sommes re parisien et chez nous.
& very contents.

samedi 11 août 2007

ce sera là


9 mois d'errance trouvent chaussure a leur pied à terre en gaule. ahaha
M&Moi, naturellement bien contents

page 2 de 2 -