Mot-clé - Barthelemy

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 2 juin 2017

on his way

mkIII_20170602_012.jpg

mardi 1 novembre 2016

flyers' gonna fly

mkIII_20161030_035.jpg
 

 

mardi 3 mai 2011

Barthelemy @ Frank Gehry

mkII_20110502_040_nb.jpg
Los Angeles Opera

jeudi 14 mai 2009

vers le sud

lm8_090507_014.jpg
Janmeet, partenaire de balade jusque Bangalore sur sa bullet 350. Belle traversée de l'Inde du sud. 1600 kilomètres de Pune à Pondicherry ou j'ai retrouvé Isabelle et Pascal en bonne forme dans leur chouette maison au milieu de la jungle. Ma moto est maintenant la tienne, Barthélemy. Tu en es quitte d'une bonne révision et l'achat d'un nouveau klaxon... si tu veux (-;'

samedi 7 mars 2009

Salton Sea

060703_035_b.jpg Avec B.
juillet 2006

mercredi 5 novembre 2008

Mr B


Après une ballade en Bullet et à l'ombre d'un temple. Goa.
C'était bien cool de te voir. A bientôt.

samedi 30 août 2008

Madame Dadou

mercredi 2 juillet 2008

analyze this !


daddy
aux Gaillands

mardi 20 mai 2008

junior


à l'atelier(s)

jeudi 8 mai 2008

l'homme dix huit



Il y a un peu moins de dix huit ans voila à qui tu ressemblais.

Depuis dix huit années de rebondissements, de changements, d'éloignements, de départs, de moments toujours très forts; Depuis dix huit ans je suis profondément heureux d'être ton père et de t'avoir comme fils.

Bon anniversaire Barthélemy.

C'est une photo de Gérard Grospiron

mardi 8 janvier 2008

1992 ou treize


Mr B aux buttes chaumont

jeudi 18 octobre 2007

gnnéééeeee


dans l'annecy lyon 061227

vendredi 24 août 2007

the Saint


94


02


07

bonne fete monsieur

mardi 3 juillet 2007

spark seven


quai de la mignonne

samedi 30 décembre 2006

le fils


Dans le train nous ramenant de Chamonix
Reflechis bien chez les Indiens

samedi 4 novembre 2006

should er

060828 009

mardi 26 septembre 2006

le fils

mercredi 30 août 2006

b.


mardi 29 août 2006

time to bolt*


* l'heure de calter

Barthelemy est parti, en tout cas pour cette année qu'il va passer en France.

Avant son départ il a signé encore quelques remarquables bévues. En voila une liste parce que c'est quand meme assez drole. Vendredi 26 vers 14 heures je recois un mail de sa part me prevenant qu'il a perdu son passeport 2 jours plus tot a Philadelphie ou il faisait escale en revenant d'Ottawa. Il a eu de la chance que les autorités portuaires l'aient laissé embarquer pour Los Angeles avec sa carte 12-25.
SNCF !? c'est possible.

Reste que vendredi en milieu d'apres midi il faut lui trouver un moyen de passer la douane le Lundi suivant c'est a dire hier. Le consulat de France delivre des passeports temporaires ou des laissez-passer assez rapidement si l'on réunit quelques pieces justificatives. La police de Los Angeles a finalement accepté de faire une déclaration de perte. Lundi dans la journée le consulat de France, apres avoir plusieur fois signifié que ce ne serait pas possible (parce qu'il faut une autorisation de la mere, injoigniable au fin fond de l'inde) a finalement delivré le sesame et nous voila tranquille de ce coté.

Entre temps Dimanche, en rentrant de la plage avec qui nous étions en compagnie de Dadou et Stef en partance pour Burning Man, je vois en garant le carosse de la fumée monter de l'escalier longeant l'exterieur de la maison et menant entre autre a la cave ou siege la chaufferie. Je cours voir ce qui s'y passe pour découvrir Barthelemy et Victor en train de bruler de vieux bouquins au milieu des feuilles mortes et des brousailles. hoho. Petit chapitre sur le fait de bruler des livres a fortiori dans un environnement inflammable... Ils ont seize piges.
punition : Farenheit 451

Mais ce n'est pas fini. Lundi matin vers 4 heures le vacarme d'un hélicoptere du LAPD me tire du sommeil. Ca arrive relativement fréquemment, peut etre une fois par mois le spot des copters fouille la nuit autour de chez nous. La ce n'etait pas autour... Apres avoir emmergé et compris que quelque chose a l'interieur de chez nous pouvait etre la cause de ce remue menage, je descend chez Barthélemy et l'y retrouve assis sur le bord de son lit en compagnie de Victor en train d'admirer le puissant spot balayer les arbres du jardin. Je leur demandé si ils y sont pour quelque chose ce a quoi ils répondent le plus naturellement du monde "ah bah non". Devant la maison il y a maintenant 3 voitures de police et des officers descendent chercher le bandit dans le jardin...

Finalement la marechaussee trouve le sonette et le plus grade d'entre eux demande a Berengere:
cop: vous vivez seule ici ?
berengere: euuhhh, non.
cop: vous avez des enfants ?
moi: oui
cop: ils sont ici ?
moi: oui
cop: ils dorment ?
moi: non
j'appelle Barthélemy
cop s'adressant a Barthélemy: tu étais dehors avec un copain a toi ?
barthelemy: non
cop & moi: pas de baratin !
barthelemy: oui.
cop: vous etes montés sur le toit du voisin et vous lui avez file une peur bleue.
barthélemy: oui, nous sommes allé y prendre des photos de la ville, désolé.
cop: faites gaffe la personne aurait pu vous tirer dessus.
barthélemy: euhhh.

Bon finalement le flic magnanime nous a sorti un "les enfants doivent apprendre" et il est parti.

je vous tiens au courant pour savoir si oui ou non ils m'envoient la note pour l'helico.

A bientot Barthélemy, fais y bien. ;)

lundi 14 août 2006

next gen


b. by himself
Ottawa
juillet aout 2006

- page 1 de 2