mardi 15 mai 2018

à Lille aussi

transphotoLille.jpg

Il y aura, entre autres, des images glanées lors de mes pérégrinations nord-américaines

vendredi 4 mai 2018

la place des photographes

laplacedesphotographes.jpgLa Place des photographes vous propose ce matin un auteur dont la lumière est l’obsession, aucun doute, les cadrages et compositions nous ramènent au cinéma…

Quand la photo fait son cinéma, La Place dit : “ça tourne”

Après avoir suivi des cours d’illustration et d'histoire de l’art, Matthieu Grospiron s’oriente dès 1988 et la fin de ses études vers l’image de synthèse. Il travaille sur de nombreuses productions qui l’entraînent pour de longs séjours à Séoul, Saigon, Pune (Inde), San Francisco ou Los Angeles et devient l’un des spécialistes de l’éclairage des films d’animation. Il collabore à de grands projets américains comme Star Wars ou Shrek, mais c’est en France qu’il mène son plus beau défi en supervisant l’éclairage du troisième long-métrage d’Enki Bilal, Immortel.

Au cours de ses pérégrinations, Matthieu n’a jamais cessé de prendre des photos. Amoureux de l’image et de l’instant, il aime s’aventurer, partir à la rencontre des mouvements du temps, saisir ce que le hasard déposera sur sa route : arcanes de Saigon en noir et blanc, contrastes bruts de l’Amérique en couleurs, sensualité féminine en studio, ouvriers de la construction en Inde…

Tout ce qui traverse son inspiration, son regard le fixe en cadrages incisifs. (En tant que) concepteur lumière, la déformation professionnelle l’entraîne parfois vers des clartés énigmatiques, des éclairages audacieux, mais toujours avec le souci d’atteindre l’équilibre du réel et de l’éclat.

mardi 8 décembre 2015

Expo

flying-away-BD.jpg
 

Merci Laure

lundi 22 août 2011

camera on top

cameraOnTop.jpg
Du 10 décembre 2011 au 4 mars 2012 à Saint-Moritz, je vais montrer dans la catégorie reportage un extrait de mon travail réalisé avec des ouvriers Indiens.
Camera on top

dimanche 23 janvier 2011

SUPRASENSORIAL: EXPERIMENTS IN LIGHT, COLOR, AND SPACE

mkII_20110122_101.jpg
moca.

vendredi 14 janvier 2011

cloud nine


belle expo dans les murs de dreamworks,
21 grands formats. vernissage hier soir.
pour mémoire , good time

edit :quelques images pour Romain
mkII_20110124_001.jpg

mkII_20110124_003.jpg

mkII_20110124_004.jpg

c'est pas aussi chaleureux que l'atelier 154 mais c'est pas mal quand meme

samedi 19 juin 2010

cinq photos chez godo

mkII_20100618_005.jpg
five photos at Gallery Godo.
for 2 weeks at 6749 San Fernando Rd in Glendale, CA 91201
mise à jour en images : résumé du vernissage

re-maj avec une photo en compagnie de l'ami Ka Yaw Tan

opening.jpg

lundi 7 décembre 2009

M au cadre

la photo de sport est depuis longtemps une "discipline" photographique que j'apprécie beaucoup. pas un jour sans que je ne consulte les photos des rubriques sportives d'un grand nombre de quotidiens en ligne, en quête de la perle rare.

Aujourd'hui j'ai été servi a l'exposition qui se déroule a l' "Annenberg space for photography" de Los Angeles. Walter Ioos et Neil Leifer, deux vétérans ayant commencé a 16 ans dans les années 50 exposent tout les deux, leurs meilleurs clichés. Et ca vaut vraiment le détour.

Il y a deux aussi deux "surface tables" de chez microsoft en démo, remplie de photos des deux larrons. C'est assez chic comme table a café.

lm8_091206_026.jpg
Annenberg space for photography. LA

lundi 23 février 2009

Lënw & Dorothy Shoes

En passant par la pour annoncer la prochaine exposition commune et a ne pas manquer de deux sacrés talents, la drôlatique et sombre Dorothy Shoes flanquée de l'énigmatique Lënw.

dorothy-shoes.jpg
© Dorothy Shoes

lenw.jpg
© Lënw

Vernissage le dimanche premier mars de 14 a 20 heures en présence des artistes a
la GALERIE SUTY
75 Grande Rue
60580 Coye-la-Forêt
+33 (0) 344587204

samedi 8 mars 2008

Shibboleth


Doris Salcedo

samedi 23 février 2008

le doigt


samedi 16 février 2008

fermeture



C'est le dernier jour de nopsirorg à l'atelier(s)
Nous décrochons ce soir. Merci l'atelier(s) pour cet accueil hors-normes.
Merci à tout ceux qui sont passés et aux autres qui n'ont pas pu.
A la prochaine !

jeudi 14 février 2008

Click


Comptes et décomptes à l'atelier(s)
Avec Camille.

vendredi 21 décembre 2007

b a b y b l u e s


oui madame

mardi 18 décembre 2007

V e i l l e


vendredi et l'accrochage presque fini

lundi 17 décembre 2007

merci

lm8_071216_019
a tous ceux qui ont pu venir.

vendredi 14 décembre 2007

tease me again, l'expo des trois frères Grospiron


oui madame
au 154 rue Oberkampf, Paris XI

récapitulante

mardi 4 décembre 2007

EDF GDF et la soupe a la courge

Hier soir nous n'avions plus de lait. Au mousquetaire du coin j'ai pris deux bouteilles de lait entier, celles avec le capuchon rouge. Arrivé a la caisse sans monnaie j'ai complété cet achat par une bouteille de l'un des pires scotchs que l''on puisse trouver en vente libre. Un label noir du Johnny marcheur. J'étais de méchante humeur et pensais annihiler cet état a coup d'orge écossais.
Nous avons commencé la partie de "treize vietnamien" en même temps que la bouteille, vers vingt deux heures. Six heures plus tard, la bouteille est vide, notre soif a peu près calmée et sur soixante dix neuf parties j'en ai perdu quarante et une.

Ce matin j'ai vaguement entendu la sonnette, pas assez insistante, insuffisamment appuyée elle ne m'a pas sortis de cette trouble léthargie. Quelques heures plus tard, au réveil je constate que l'électricité est coupée. Purement, simplement et sans le moindre signe avant coureur. L'abonnement du précédent habitant n'avait toujours pas été résilié, les factures impayées et notre contrat toujours pas démarré. après avoir passé quatre vingt dix minutes dont quatre vingt cinq de patience au téléphone j'apprends que même si il n'y a aucun problème pour enregistrer nos coordonnées bancaires en un clin d'œil, "ils" ne rétablirons le service que le treize décembre.

Dix jours sans électricité, ni chauffage, ni eau chaude. Quoi de plus normal en deux mille sept ?

Remarquez que j'ai l'habitude, pour l'ouverture du gaz il avait fallu patienter quinze jours avant de pouvoir se laver a l'eau chaude. A Paris. En deux mille sept.

C'est drôle, nous nous éclairons a la bougie et j'écris cette petite note sur mon carnet de papier. La maison est assez silencieuse, il n'y a pas Miles Davis, Plastikman ou Abbey Lincoln qui d'habitude habitent les soirées.
Ce qui est plus ennuyeux c'est qu'il y a cette exposition en préparation, que dans cette maison vit une fillette de dix ans a qui nous sommes en train d'apprendre a se laver, que nous sommes au mois de décembre sans chauffage puisque même si le gaz est la, la chaufferie ne fonctionne pas sans le concours d'électricité de france.

A part ça tout va bien, même si je ressens que le pays de france a le visage qui se déforme en une grimace de plus en plus effrayante.

dimanche 2 décembre 2007

trois fils

dimanche 25 novembre 2007

tease me


en decembre

- page 1 de 2